Jan 072013
 
Classroom

Trouble viewing translation? Select your default language using Google Translate near top of page. Please be patient with machine translation as it is an evolving technology. Gender, in particular, is problematic in machine translations.

Faut-il ou non parler du mariage gay à l’école? Alors que le débat fait rage, l’initiative d’une association de parents d’élèves, révélée par Ouest France, risque de faire enfler la polémique.

Les élèves de terminales de l’Institut d’Agneaux, un institut catholique dans la Manche, ont reçu avec leurs bulletins de notes une lettre signée de l’Association des parents pour l’enseignement libre (Apel). Un communiqué dans lequel l’Apel “exprime son opposition ferme au projet de loi gouvernemental visant à permettre le mariage de personnes de même sexe”.

“Le mariage, c’est l’union d’un homme et d’une femme”

L’association estime ainsi que : “Le mariage, c’est l’union d’un homme et d’une femme qui s’engagent l’un envers l’autre, se promettent aide et assistance, et s’unissent pour accueillir et éduquer leurs enfants. Jusqu’à preuve du contraire, on n’a pas trouvé mieux pour élever un enfant qu’un couple formé d’un père et d’une mère qui s’aiment et qui s’engagent dans une vie commune pour le bien de l’enfant. L’union de deux personnes de même sexe n’est évidemment pas de même nature, ne répond pas aux mêmes objectifs et ne peut donc recevoir le même nom ni la même reconnaissance par l’Etat.”

Communiqué de l’APEL

Selon Ouest France, cette lettre divise les élèves de l’établissement. Certains y auraient vu “une incitation à participer à la manifestation prévue le 13 janvier à Paris”.

L’appel à la vigilance de Peillon

Ce week-end encore le mariage gay, qui doit être débattu à l’Assemblée nationale le 29 janvier, a agité la classe politique. Vendredi 4 janvier, Vincent Peillon a adressé une lettre à tous les recteurs de France dans laquelle il les appelait à “la plus grande vigilance” et à plus de neutralité sur le débat autour du mariage homosexuel dans les établissements catholiques.

Il n’en fallait pas moins pour que Christine Boutin, présidente du Parti chrétien démocrate, monte au créneau. Accusant le ministre de l’Education nationale de raviver la guerre scolaire entre le privé et le public. Christine Boutin s’est indignée que “d’un côté, on stigmatise l’enseignement privé, de l’autre, la porte-parole du gouvernement va faire la promotion du mariage gay dans un collège public”.

Le 15 octobre dernier, Najat Vallaud-Belkacem avait en effet évoqué le mariage pour tous dans un collège public à Fleury-les-Aubrais. La porte-parole du gouvernement s’est défendue de faire du prosélytisme et a tenu à préciser que son intervention se faisait dans le cadre de la lutte contre l’homophobie.


Najat Vallaud-Belkacem dans un collège pour… by BFMTV

http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/07/lettre-contre-mariage-gay-divise-lyceens_n_2424750.html?utm_hp_ref=france

Related...
Australia - 'Last tango for critics of gay marriage' (Mike Carlton)
USA - Supreme Court Justice Ginsburg predicts gay marraige before Supreme Court within year
USA - New York Times editorial: "inherent wrong in a last bastion of official discrimination&qu...
Ireland - Gay couples can enter civil partnership. Now the question is whether gays should be able t...
France - Gay Paris mayor demands €100,000 clean-up bill for Sunday’s anti-gay marriage demo
UK - Terrence Higgins Trust launches online health and wellbeing advice for transgender community
Uganda - President Museveni warns against "cultures which violate African traditions"
USA - The 7 Democratic Senate holdouts on gay marriage — and how likely they are to reverse course (...
Uruguay - Matrimonio Igualitario pone fin a larga lucha de los homosexuales uruguayos