Jan 072013
 
The Magic Pill

Trouble viewing translation? Select your default language using Google Translate near top of page. Please be patient with machine translation as it is an evolving technology. Gender, in particular, is problematic in machine translations.

Un article paru en 2008 propose une évaluation numérique du bénéfice d’un programme de PrEP quotidienne chez les Hommes ayant des relations Sexuelles avec des Hommes d’une grande ville américaine. En l’absence d’évolution des comportements, un programme incluant 25% des HSH à haut risque d’une grande ville sur 5 ans permettrait d’éviter entre 4% et 23% des nouvelles contaminations chez les HSH pendant 5 ans. Mais une simple augmentation du nombre de partenaires suffirait à annuler ce bénéfice.

Un article paru en 2008 propose une évaluation numérique du bénéfice d’un programme de PrEP quotidienne chez les Hommes ayant des relations Sexuelles avec des Hommes d’une grande ville américaine. En l’absence d’évolution des comportements, un programme incluant 25% des HSH à haut risque d’une grande ville sur 5 ans permettrait d’éviter entre 4% et 23% des nouvelles contaminations chez les HSH pendant 5 ans. Mais une simple augmentation du nombre de partenaires suffirait à annuler ce bénéfice.

La Prophylaxie Pré-Exposition (souvent abrégée en PrEP pour Pre-Exposition Prophylaxy) est une stratégie de prévention qui consiste à administrer une association d’antirétroviraux aux séronégatifs ayant des pratiques à haut risque pour les protéger de l’infection par le VIH en cas d’exposition. Cette solution est en une adaptation à celle adoptée lorsqu’on traite les nouveaux-nés afin de les protéger de la transmission mère-enfant.

Une stratégie de PrEP quotidienne (c’est-à-dire que des anti-rétroviraux sont administrés tous les jours aux participantEs) pour les Hommes ayant des relations Sexuelles avec des Hommes a été étudiée dans le cadre de l’essai iPrex qui s’est déroulé à partir de 2004 au Pérou, au Brésil, en Equateur, aux Etats-Unis, en Afrique du Sud et en Thaïlande. Une autre stratégie, intermittente celle-là (c’est-à-dire que les anti-rétroviraux ne sont pris qu’en cas de rapport sexuel) est aujourd’hui à l’étude dans le cadre de l’essai ANRS Ipergay.

En septembre 2008, K. Desai et al ont proposé une simulation numérique destinée à évaluer l’intérêt d’un programme de Prophylaxie Pré-Exposition (PrEP) quotidienne chez les Hommes ayant des relations Sexuelles avec des Hommes (HSH) des grandes villes américaines sur 5 ans. Cette étude permet d’apprécier plus précisément les bénéfices populationnels des stratégies de PrEP, et de quantifier la sensibilité de ces stratégies à l’évolution des comportements.

L’article se fonde sur un modèle comportemental qui simule l’infection au VIH, sa progression, les effets du virus sur les chances de survie et sur la transmission. Afin d’évaluer une stratégie de PrEP quotidienne dans une grande ville américaine, les auteurs se basent sur des données récoltées chez les HSH de la ville de New York.

Cet article permet de donner, à l’aide d’une modélisation statistique, une évaluation du bénéfice populationnel (c’est-à-dire du nombre de contaminations évitées grâce au programme) d’un programme de PrEP en fonction :

- de l’efficacité des PrEP chez les HSH (mal connue aujourd’hui) ;
- de l’ampleur du programme (nombre de participants au programme) ;
- de l’adhérence des participants au programme ;
- de l’évolution des comportements sexuels des HSH au cours des 5 ans du programme.

En l’absence d’évolution des comportements, entre 4% et 23% de contaminations peuvent être évitées en 5 ans parmi les HSH lorsque l’on fait l’hypothèse d’un programme de PrEP incluant 25% des HSH à haut risque. L’étalement de ces résultats moyens s’explique par l’incertitude sur l’efficacité des PrEP chez les HSH et sur l’adhérence des participants au programme. Cependant, ces résultats s’effondrent en cas d’évolution des comportements : sous les hypothèses « standard » choisies par les chercheurs, une augmentation du nombre de partenaires moyen de 4,1% par an porte à 0 le nombre de contaminations évitées.

Related...