Oct 012012
 
coinfection

Trouble viewing translation? Select your default language using Google Translate near top of page. Please be patient with the machine translation as it is an evolving technology.

Le VIH accélère l’évolution de l’hépatite C ; si bien que la co-infection est aujourd’hui la première cause de décès parmi les séropositifVEs au VIH. Le traitement de référence de l’hépatite C, interféron plus ribavirine évolue avec la mise sur le marché de deux nouvelles molécules : bocéprévir et télaprévir.

Le traitement avec interféron est particulièrement difficile à vivre et contraint certaines personnes à l’arrêter. À cela s’ajoute une efficacité relative des traitements disponibles mais les pipelines sont pleins de molécules en essais. Certaines sont prometteuses et donnent l’espoir de pouvoir supprimer l’interféron.

Avec l’arrivée du bocéprévir et du télaprévir, où en est le traitement de l’hépatite C quand on est coinfecté au VIH, naïf de traitement ou après un échec ? Où en est la recherche ? Quelle information pour les prescripteurs et les malades ? Que voit-on du côté des interactions entre les traitements des deux virus ? Quel sera l’avenir des traitements pour les co-infectéEs ?

La RéPI aura lieu le jeudi 4 octobre à 19h15 à l’École des Beaux-Arts, amphithéâtre des Loges, 14 rue Bonaparte – Paris 6e, M° Saint-Germain-des-Prés. Venez nombreuxSEs !

http://www.actupparis.org/spip.php?article4960

 

Related...